Accueil > ACTUALITÉS > Actions dans les services > À propos de la prime « crise sanitaire »

À propos de la prime « crise sanitaire »

mardi 19 mai 2020, par webmestre

Courrier envoyé au maire des Lilas, à propos de la prime versée aux agents mobilisés pendant la crise sanitaire du printemps 2020

Monsieur le Maire, Daniel Guiraud
96, rue de Paris
93260 les Lilas

Les lilas, le 15/05/2020

Objet : À propos des primes
PJ : message électronique du 29/04/2020
page 111 du compte rendu de CT du 24/04/2020
validé en séance du 07/05/2020
courrier du 05/05/2020

Monsieur le Maire,

Lors de la séance du comité technique du 24 avril 2020, les représentants du personnels ont été informés que la collectivité avait pris la décision de verser une prime aux agents mobilisés pendant la crise sanitaire.

L’information qui nous a été donnée, après demande de notre part, était que la prime serait versée y compris aux agents ayant travaillé en télétravail, ce qui correspond, d’ailleurs aux conditions en usage dans les autres collectivités.

Nous avons rédigé, comme nous en avons l’habitude, un compte rendu de cette séance de CT qui a été diffusée sur notre site web, dans lequel nous indiquions cette information. Nous l’avons également relayé aux collègues, lors de nos diverses prises de contacts avec les agents.

Quelques jours plus tard, après cette séance de CT, le 29 avril, nous avons reçu un message électronique de la part de M. le DGS, confirmant cette information, dans lequel il était notamment indiqué que « la ville a décidé d’octroyer une prime aux agents mobilisés pendant la période d’état d’urgence sanitaire ». Ce message a été diffusé dans les services.

Lors de la séance du Comité technique du 07 mai 2020, prévu notamment pour statuer sur le Plan de reprise d’activité, nous avons validé le compte rendu du Comité technique de la séance du 24 avril (celui rédigé par l’employeur et non le nôtre, bien entendu) dans lequel il est question, page 111, de la décision concernant le versement de la prime dite « COVID 19 ».

Ce compte rendu reprend mot pour mot l’information donnée à ce sujet par M. le DGS sur son message électronique du 29 avril. Un paragraphe, toutefois est ajouté : la prime « permet de reconnaître le travail réalisé dans des conditions particulières sur la période de confinement et répond à un sentiment d’injustice que ressentent les agents mobilisés. »

Cette nouvelle information ne nous semblait pas de nature à remettre en cause l’interprétation qui était la nôtre concernant cette prime exceptionnelle : elle devait être versée à tous les agents mobilisés pendant la crise de la pandémie, y compris les collègues ayant été obligés de continuer de travailler, dans des conditions très difficiles, en télétravail.

Nous savons que les collègues exerçants des responsabilités d’encadrants, au sommet de la hiérarchie, sont parfaitement bien placés pour savoir ce que représentent les difficultés rencontrées par les agents, obligés de poursuivre leurs missions en télétravail, pendant cette crise sanitaire. Nous avons d’ailleurs eu occasion d’évoquer cette question lors de nos récents comités techniques.

Ce n’est qu’après avoir reçu le courrier postal, envoyé aux domiciles des agents, en date du 05/05/2020 que nous avons découvert que cette prime ne serait versée qu’aux « agents en contact avec le public », en seraient donc exclus les télétravailleuses et télétravailleurs, quel que soir leur niveau hiérarchique, ainsi que les agents mobilisés sur site et n’ayant pas eu à être contact avec le public.

En dehors du fait que nous regrettons le caractère évolutif de l’information qui nous est donnée, ce qui porte à décrédibiliser la parole de la collectivité vis à vis du personnel, nous contestons le caractère injuste et discriminatoire de la décision qui aurait pour conséquence d’exclure une partie des agents pour laquelle le versement de cette prime, effectivement, « répond à un sentiment d’injustice que ressentent les agents mobilisés. »

Nous vous demandons, Monsieur le Maire, de verser, tel que prévu au départ, le versement de la prime à tous les agents mobilisés pendant la période d’état d’urgence sanitaire.

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, nos salutations respectueuses.

Pour le bureau,
François Le Douarin

Lire le courrier, avec les pièces jointes, sur le document au format PDF ci-dessous